Bienvenue sur la commune de Saillans

Le village de Saillans tiendrait son nom du latin selhans, qui veut dire saillie, ou alors du français saillans qui veut dire hauteur.

Des traces d'occupation du site datant du Néolithique ont été retrouvées aux lieux-dits Peychez et la Vieille Cure. A l'époque gallo-romaine est implatée une voie de communication reliant Fronsac à Coutras, sur laquelle était située la commune.

Le premier village se situait au lieu dit "Port de Saillans".

 

 

 

L'église Saint Seurin de Saillans (Sanctus Severinus de Selhans) et son cimetière de 1398 étaient d'abord établis en place du "Port de Saillans", au Sud-Est de l'actuel emplacement de l'église. Elle tomba par vétusté et fut totalement détruite en 1672.

 

L'église que vous pouvez observer aujourd'hui fut bâtie au XVIIème siècle. Elle fut cédée, à la paroisse à la fabrique de St André de  Bordeaux en 1666, par le seigneur Arnaud De Carles, lorsque l'église primitive fut détruite.

D'abord chapelle à patronage laique, on lui ajouta un bas-côté au Nord pour accueillir ses fidèles.

 

Plus d'informations en cliquant sur le lien 

 

 

 

 

 

La croix sculptée du cimetière de Saillans datée de 1543 se compose de 3 parties bien distinctes : la base ou socle, le fût et la croix terminale. Chacune de ses trois parties est richement ornée. Léo Drouyn, illustre artiste girondin, la décrivait comme "la plus belle peut-être du département de la Gironde".

 

 

 

 

 

 

Le lavoir près de l'église

Le Manoir De Carles

 

Son origine peut être ancienne puisque la tradition porte que Charlemagne y logea lorsqu'il bâtit le château de Fronsac en 769 ; selon les dires, c'est le placer un peu loin du lieu de l'opération, d'autant que "rien n'indique dans l'architecture une époque aussi reculée".

La maison actuelle ne remonte pas au-delà du XVIème siècle. La famille De Carles la possédait alors.

L'édifice se compose d'un bâtiment allongé encadré au Nord par deux tours rondes.

La porte d'entrée principale, entourée de bossages carrés, est encadrée de colonnes torses et surmontée d'une accolade très décorée. Un oculus ovale richement orné est percé au-dessus de cette porte.

 

Pour plus d'informations, nous vous invitons à faire la visite du site par ses propriétaires directement au château, en cliquant sur le lien.



Nos partenaires