Ajouter à une liste de favoris

Suivant

Précédent

5

Entre Libourne et Saint-André-de-Cubzac, le Château de Blassan est une exploitation familiale située à Lugon-et-L’Ile-du-Carnay, à la limite des coteaux de Fronsac. Le vignoble est implanté sur des coteaux argilo-calcaires de la rive droite de la Dordogne. Le propriétaire, Guy Cenni, vous accueille dans un vaste bâtiment rénové qui abrite les chais et la salle de dégustation.
Terroir, culture raisonnée du vignoble, vinification traditionnelle assistée de techniques modernes… Au cours de la visite (sur rendez-vous), votre hôte répond à toutes vos questions sur les méthodes de production mises en œuvre au Château de Blassan. Il vous présente le chai à barriques climatisé et le cuvier équipé de thermorégulation, puis vous convie à découvrir ses vins en AOC Bordeaux, Bordeaux Supérieur et Crémant de Bordeaux sur la longue table en bois de la salle de dégustation décorée d’outils agricoles.

Langues parlées

  • Français
  • Anglais
  • Italien

Activités

  • Accueil groupe jusqu'à 30 personnes.

Prestations

Divers

  • Groupes acceptés
  • Taille groupe maximum : 30

Qualité

  • Label AOC : Bordeaux Rosé
  • Label AOC : Bordeaux Supérieur
  • Label AOC : Crémant de Bordeaux
  • Descriptif AOC : Bordeaux blanc, rouge Crémant rosé et blanc

Ouverture

Sur RDV- fermeture 3 semaines en août

Du 01 Janvier au 31 Décembre
Lundi Ouvert de 08h à 12h et de 13h à 18h
Mardi Ouvert de 08h à 12h et de 13h à 18h
Mercredi Ouvert de 08h à 12h et de 13h à 18h
Jeudi Ouvert de 08h à 12h et de 13h à 18h
Vendredi Ouvert de 08h à 12h et de 13h à 18h
Samedi Fermé

Tarifs

Visite-dégustation

Moyens de paiement

  • Chèques bancaires et postaux
  • Espèces

Localisation

Visite

  • Visite guidée uniquement sur rendez-vous
  • Durée moyenne de la visite groupe : 60 min
  • Durée moyenne de la visite individuelle : 60 min
  • Accueil groupe jusqu'à 30 personnes.
  • Dégustation gratuite groupe : oui
  • Dégustation gratuite individuelle : oui
  • Dégustation payante groupe : non
  • Dégustation payante individuelle : non